Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 21:16

Aujourd'hui, il y avait bien longtemps que le vieux monsieur ne montait plus le vieux cheval, mais dans le box au fond du jardin, le petit Camargue recevait toujours un foin et des granulés abondants, il pouvait se coucher sur une paille propre, avec l'oie qui lui tenait compagnie, et les jours où il ne faisait ni trop chaud, ni trop frais, les jours où le mistral décidait de se reposer après avoir soufflé au loin les nuages et leur pluie, ces jours-là, si l'arthrite ne faisait pas barrage, si l'humeur voulait bien faire un petit effort pour convoquer l'énergie, alors, ces jours-là, le vieux monsieur passait un licol au vieux cheval, y attachait une longe, et tous les deux clopinaient à leur rythme, le long des drailles où l'un trouvait un peu d'herbe à brouter et l'autre des vieux rêves à ressasser. Mais les vieux chevaux vieillissent plus vite que les vieux messieurs, parfois, et finalement cela vaut peut-être mieux, car que serait devenu le vieux cheval sans le vieux monsieur ?

 


http://joelle-herrerias.eklablog.com/


Partager cet article

Repost 0
Published by JoD7
commenter cet article

commentaires

Béa 22/02/2013 17:37


tentatrice !

Jo,Nina,Gus 20/02/2013 13:17


Voui, voui, merci tout plein, Je me réjouis d'avance.

nicoledl 19/02/2013 10:38


Si vous me parlez de chevaux, je peux rester à écouter des heures...

JoD7 19/02/2013 21:03







jo nina gus 19/02/2013 09:56


Je me réjouis déjà tout plein de retrouver ces passages... pour faire simple, je le commanderai lors de mon prochain séjour à Lodève, et ce sera pour début avril.

JoD7 19/02/2013 19:34



Je t'en gardes un alors Jo ? car la première édition est bientôt épuisée.



Fabymary POPPINS 18/02/2013 22:40


c'est bien écrit et beaucoup de tendresse entre ce monsieur et ce cheval, bises

JoD7 19/02/2013 21:03



Merci



Pages