Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 09:56

 

10511656_10204372900095967_5858085475067281691_o.jpg

 

Je reviens brièvement ici pour vous transmettre, à la fois mes regrets et des explications.

Beaucoup d'entre vous m'ont reproché et me reprochent encore d'avoir arrêter ce blog.

Sachez bien qu'à moi aussi, d'une certaine manière, il manque.

Mais voilà ...

L'écriture des livres - mon troisième roman est en cours - me prend à la fois pas mal de temps, mais surtout de l'énergie. Je me suis rendue compte au fil du temps, que le besoin d'écrire, comme il était en partie assouvi par les articles de ce blog, disparaissait et ne laissait que peu de place à l'inspiration pour les livres. Or l'écriture de ces romans m'est nécessaire, quasiment vitale.

Et pas pour des raisons uniquement pécuniaires. Certes, le succès d'estime sur Amazon me permet d'aborder les livraisons de fourrage ou la visite bi-mensuelle à l'abattoir avec un peu moins d'angoisse qu'auparavant, mais ce succès, j'en suis consciente, durera "ce que durent les roses", et pourtant je continuerai d'écrire.

Car il y a en moi un vivier d'émotions qui doivent se transformer en mots si elles ne veulent pas pourrir, polluer et empuantir mon corps, ma psyché, ma vie ... Et c'est par la fiction, le roman donc, que je sais le mieux m'exprimer. Cela permet de prendre la distance nécessaire pour ne pas succomber au souffle des mots.

 

Donc l'abandon de ce blog ne part en aucun cas d'un mépris affiché pour vous lecteurs. Il s'agit juste d'un choix nécessaire comme il en existe tant dans la vie.

 

J'ajouterai que le blog étant public, je m'exposais aussi un peu trop. La visite impromptue de charmants lecteurs que j'ai trouvés un jour au pas de ma porte (coucou Bernard et Martine) m'a fait prendre conscience de la fragilité de la confidentialité que je pensais avoir préservée. Si Bernard et Martine, qui sont des gens charmants, propriétaires de léos, que j'aurai plaisir à revoir ont réussi à me trouver sans indications autres que les allusions que je pensais subtiles (!!!!) parsemées dans mes articles, cela veut dire que tout le monde peut me trouver ! Et ça c'est dangereux !C'est la raison d'ailleurs pour laquelle les 1000 articles de ce blog ont été supprimés.

 

Je sais que ce sont les chiens, les chats, les chevaux qui attiraient la plupart d'entre vous sur ce blog. Je continue à en parler, ailleurs, sur FB de manière paradoxalement plus privée, puisque mes publications ne sont destinées qu'à des "amis" que j'accepte comme tels. J'y écris moins, pour les raisons mentionnées plus haut, mais j'y poste régulièrement des photos des bestiaux. Si vous souhaitez les retrouver (et m'y retrouver ) mon pseudo est Jo des Cévennes, mais dites-moi qui vous êtes avant d'envoyer une "demande d'amis", je n'accepte pas tout le monde pour faire exploser mon nombre d'amis ! Je me fous des statistiques, je continue à privilégier les relations.

 

 

 

 

                                                                                     Alors see you later alligator ... mais ailleurs croco_001.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by JoD7
commenter cet article

commentaires

MARIE THERESE 23/12/2014 21:29


Merci pour ces explications mais je pense que c'est quand même dommage de se sentir toujours obligée de se justifier...Chacun fait comme il veut ou comme il peut.


Je trouve tes livres supers et j'adore ton écriture, alors, continues et fais ce qui te plaît et t'apporte le plus. bious ma chère jo et prends bien soin de toi surtout.  

Patricia 23/12/2014 11:47


Coucou Joëlle !


Je comprends parfaitement ton point de vue et je le respecte.


C'est vrai que c'était toujours un plaisir de te lire et que j'aimais aussi beaucoup ton blog... Alors du coup je me venge en me délectant de tes romans


Grosses bises et câlins à la meute.

BERNARD 23/12/2014 10:56


Je comprends parfaitement tes raisons mais, j'avoue, que tes explications ne m'ont pas été inutiles ! Je ne comprenais pas cet arrêt soudain et je me suis interrogée
voire inquiétée !


Maintenant tout est clair ; continue d'exercer ta passion d'autant que....    je me régale !

Pages